Orthoptiste
En hébreu - Ortoptika

Ce métier s'enseigne en Israël dans le cadre d'un complément d'études de licence en optométrie, alors qu'en France le diplôme s'obtient après trois années d'études à l'Université de médecine.

La procédure d’obtention du permis d'exercer pour les orthoptistes comprend les étapes suivantes :

  1. Dépôt d’une demande de licence accompagnée des documents requis au Département des professions médicales règlementées

  2. Vérification de l’admissibilité du candidat à l'examen 

  3. Examen

  4. Permis temporaire pour une année, durant laquelle le candidat doit travailler dans sa profession

  5. Licence permanente

 

Liste des documents à déposer au ministère :

  • 2 photos d'identité

  • 2 photocopies de la carte d’identité, dont le bordereau mentionnant l’adresse, 
    2 exemplaires du 
    formulaire pour les professionnels de la santé 

  • 2 exemplaires de la demande de passer l’examen d’agrément gouvernemental en optométrie - Rayer la mention optométrie et noter Orthoptie אורטופטיקה . Il est possible de demander à passer l'examen en français en le stipulant dans le paragraphe réservé à cet effet.

  • Le diplôme ou un certificat de fin d’études

  • Un certificat officiel de date de début et de fin d’études

  • Attestations de fin de stage, permis de travail

  • Attestation de travail

  • Certificat d’intégrité professionnelle émis par l'organisme officiel du pays d’origine du candidat : attestation confirmant qu’il n’y a pas, et qu’il n’y a jamais eu, de plainte criminelle, de négligence ou d'éthique professionnelle déposée contre le candidat.
     

L'exercice de cette profession peut aussi se pratiquer en privé, en koupat holim (caisses d'assurance maladie), dans un magasin d'optique ou même à l'hôpital (ce qui est plus difficile d'accès).
 

Des informations supplémentaires sont disponibles sur les sites suivants :

Agence Juive

Ministère de la santé – Site en Français

Traduction des diplomes et documents

Tous les documents officiels, les diplômes et les preuves de votre expérience professionnelle doivent être traduits en hébreu ou en anglais et les copies doivent être certifiées conformes par un notaire israélien. 


Pour la traduction de vos documents vous devez vous tourner vers un notaire qui offre des services de traducitions.

S'agissant d'une profession réglementée vous pouvez sous certaines conditions (année d’alya, budget du ministère etc…) bénéficier d’un remboursement des traductions notariées jusqu’à hauteur de 4.000 sh par le ministère de l’intégration. Pour ce faire, vous devez présenter les factures des traductions notariées au ministère de l’intégration. 
 

Avant Alyah | Après Alyah

Vous avez pris connaissance des démarches à suivre, vous avez réunis tous les documents requis mais vous vous posez encore des questions.  

Notre équipe est à votre disposition pour vous aider à compléter votre dossier, vérifier les documents, suivre votre demande et votre démarche face au ministère en charge.

Cliquez-ici

et remplissez le formulaire.

Les frais d’inscription au Hub sont de 100 shekels et permettent aux Olims d’avoir accès à tous les services que nous proposons.
(Ateliers, bilan de compétences, orientation professionnelle, placement en entreprise, reconnaissance de diplômes…).
Des solutions seront proposées aux personnes ne pouvant pas s’acquitter de cette somme.

Informations et liens utiles
  • Grey Facebook Icon
  • YouTube - Grey Circle
  • Grey Twitter Icon
  • Flickr - Grey Circle

© 2019 HUB Emploi Qualita