Conduite de véhicules de transport en commun En hébreu - Nahag re'hev tsibouri

Il existe en Israël quatre catégories principales de permis de conduire, comme c'est le cas dans la plupart des pays européens : A, B, C, D. Chaque groupe est divisé en sous-groupes en fonction du poids total ou du nombre de passagers autorisés. Les critères d'éligibilité énumérés ci-dessous peuvent varier d'un groupe à l'autre. 

 

Pour pouvoir passer le permis D, il convient de répondre aux critères suivants :

  • Être citoyen israélien, âgé d'au moins 21 ans et avoir terminé le collège, être titulaire d’un permis valide

  • Être en possession d’un permis de conduire étranger validé au moins deux ans avant la date d’arrivée en Israël

  • Avoir une bonne connaissance de l'hébreu, lu et écrit pour suivre les cours et se présenter aux examens

 

Le processus est le suivant :

  1. Dépôt d’ une demande de permis de conduire de transport en commun au Bureau des Permis de Conduire, approuvée par le médecin de famille et un optométriste. Il existe des bureaux dans les villes de Holon, Jérusalem, Haïfa, Béer Shéva, Ashkelon et Eilat

  2. Joindre au formulaire de demande sa carte d'identité, le certificat d'études, le permis de conduire étranger et israélien

  3. L'autorité de délivrance des permis de conduire enverra à la police israélienne une demande d’approbation de l’absence de condamnation pour délit de conduite et infractions pénales

  4. Après avoir reçu les informations de la police israélienne, une recommandation positive est envoyée à l’Institut médical pour la sécurité routière afin de convoquer le chauffeur à des examens médicaux

  5. Si les résultats sont positifs, le candidat devra suivre le cours pour les conducteurs de véhicules publics approuvé par l'Autorité de délivrance des licences et présenter le certificat de fin d'étude

  6. Réussite aux examens théorique et pratique pratiques pour le type de véhicule souhaité (taxi ou autobus)

 

 

Des informations supplémentaires sont disponibles sur les sites suivants :

Ministère des Transports

Ministère des Transports – Formation des conducteurs professionnels

Ministère des Transports – permis D

Ministère de l'Intégration

Agence juive

Traduction des diplomes et documents

Tous les documents officiels, les diplômes et les preuves de votre expérience professionnelle doivent être traduits en hébreu ou en anglais et les copies doivent être certifiées conformes par un notaire israélien. 
Pour la traduction de vos documents vous pouvez vous tourner vers un notaire qui offre des services de traductions. 
 
S'agissant d'une profession réglementée vous pouvez sous certaines conditions (année d’alya, budget du ministère etc…) bénéficier d’un remboursement des traductions notariées jusqu’à hauteur de 4.000 sh par le ministère de l’intégration. Pour ce faire, vous devez présenter les factures des traductions notariées au ministère de l’intégration.

Avant Alyah | Après Alyah

Vous avez pris connaissance des démarches à suivre, vous avez réunis tous les documents requis mais vous vous posez encore des questions.  

Notre équipe est à votre disposition pour vous aider à compléter votre dossier, vérifier les documents, suivre votre demande et votre démarche face au ministère en charge.

Cliquez-ici

et remplissez le formulaire.

Les frais d’inscription au Hub sont de 100 shekels et permettent aux Olims d’avoir accès à tous les services que nous proposons.
(Ateliers, bilan de compétences, orientation professionnelle, placement en entreprise, reconnaissance de diplômes…).
Des solutions seront proposées aux personnes ne pouvant pas s’acquitter de cette somme.

Informations et liens utiles
  • Grey Facebook Icon
  • YouTube - Grey Circle
  • Grey Twitter Icon
  • Flickr - Grey Circle

© 2019 HUB Emploi Qualita